Notre rubrique Bien-être

Le jardinage pour se détendre

Décidément, notre jardin ne nous veut que du bien. On savait déjà que le jardinage était bon pour notre santé cardiovasculaire, que certains hôpitaux l'avaient adopté pour leurs patients, que ça nous protégeait contre Alzheimer... Voilà maintenant que des chercheurs viennent de découvrir que cette activité 100 % écolo serait aussi bénéfique pour notre moral.

Ce sont des scientifiques des universités d'Essex et de Westminster (Grande-Bretagne) qui ont coordonné ces travaux. Ils ont observé 269 personnes, dont l'âge moyen était de 55 ans : 156 d'entre elles possédaient un jardin et en prenaient régulièrement soin. Les 133 restantes vivaient en appartement ou possédaient un jardin, mais sans s'en occuper.

Verdict ? Au terme de l'expérience, les scientifiques ont découvert qu'une seule séance de jardinage (de 30 min minimum, quand même) suffit pour observer une hausse globale du bien-être de l'individu : baisse du taux de stress, de la fatigue, hausse de l'estime de soi et du moral. Plus rapide qu'une heure de running et plus efficace qu'un antidépresseur, on adore !

« Nous encourageons vivement tous les propriétaires de jardins à s'en occuper régulièrement : nos travaux ont également montré que les effets positifs du jardinage sur la santé ne diminuaient pas au cours du temps, analysent les scientifiques - qui ont publié leurs conclusions dans la revue spécialisée Journal of Public Health. Si vous n'avez pas de jardin, ce n'est pas grave : prendre soin d'une plante (que ce soit sur un balcon ou même en intérieur), a déjà un impact sur le bien-être. »

Première bonne résolution de l'année 2016 (oui, on s'y prend tôt...) : acheter un ficus. Ou même deux. Notre corps nous remerciera...